Accidents liés à l’utilisation de sources radioactives en médecine et dans l’industrie

Accidents liés à l’utilisation de sources radioactives

Publié le : 23 janvier 20194 mins de lecture

La radioactivité fait partie des découvertes majeures du XXe siècle. Cette découverte fut utilisée notamment pour développer des armes de destruction massive comme des bombes atomiques. Les applications de cette puissance énergétique se multiplient. Plusieurs accidents furent liés à l’utilisation des sources radioactives en médecine et dans l’industrie.

La médecine nucléaire

La médecine nucléaire inclut l’intégralité des applications médicales de la radioactivité en médecine. Pour utiliser la technologie de l’énergie nucléaire dans le domaine de la médecine, on administre aux patients des médicaments radio pharmaceutiques. Il peut s’agir des traitements radionucléides isolés comme l’iode 123.

La médecine nucléaire consiste à administrer aux patients le remède par injection intraveineuse, inhalation ou ingestion. Pour soigner le patient, on doit déplacer une molécule vectrice faisant partie du métabolisme humain vers un organe cible. La molécule peut également tracer une fonction de l’organisme.

Parmi les différentes fonctionnalités de la médecine nucléaire, le radionucléide-traceur est capable d’émettre des rayonnements ionisants pouvant être détectés grâce à des appareils d’imagerie ou scintigraphie. Cette discipline médicale fusionnant la maîtrise de l’énergie nucléaire et la médecine a également permis de détruire des cellules grâce à la radiothérapie interne vectorisée. Cette technologie très sensible permet de réaliser des diagnostics ou des traitements.

Des accidents survenus dans des usines nucléaires

La plupart des accidents graves survenus dans des usines nucléaires sont rattachés à des centrales nucléaires de production d’électricité. On peut par exemple citer l’accident limité aux sites survenu le 12 décembre 1952 et 24 mai 1958 au Canada sur le site Chalk River. La centrale nucléaire de Three Mile Island le 28 mars 1979 aux États-Unis fut un accident avec un risque extérieur.

Les accidents majeurs survenus dans des usines nucléaires sont ceux de la centrale nucléaire de Tchernobyl en Ukraine. La catastrophe nucléaire de Tchernobyl a eu lieu le 26 avril 1986 et a entraîné l’évacuation d’environ 250 000 personnes. L’accident majeur de l’usine nucléaire Fukushima au Japon fut provoqué par un tsunami de plus de 14 m du niveau de la centrale. De plus amples informations utiles pour tout savoir sur l’énergie sont à découvrir sur http://www.supernergy.fr/.

Classement des accidents et incidents suivant l’échelle INES

Pour classer les accidents et incidents nucléaires, il existe une échelle déterminée par l’INES répartie en 7 niveaux. Si le premier niveau d’un incident est sans gravité, les exemples d’incidents classés en 2e échelle : Centre de Cadarache, Blayais, 3e échelle, Centrale nucléaire d’Anshas, 4e niveau : Fleurus, Usine nucléaire de Saint-Laurent-des-eaux. 5e niveau : Chalk River, Windscale, échelle n° 6 : Kychtym et 7, Tchernobyl et Fukushima.

Plan du site