Le combustible nucléaire : Uranium, plutonium, tritium

Le combustible nucléaire

Publié le : 09 novembre 20184 mins de lecture

Le combustible nucléaire est un produit contenant des matières fissiles telles que l’uranium, le plutonium, tritium… L’uranium 235 est le combustible le plus utilisé dans une centrale nucléaire. Le cycle du combustible nucléaire représente l’ensemble des opérations relatives à l’approvisionnement, stockage, retraitement et recyclage en combustible des réacteurs nucléaires.

Définition du combustible nucléaire

Le combustible nucléaire selon vive-le-nucleaire-heureux.com/ est un produit contenant des matières fissiles. Ce combustible fournit l’énergie des réacteurs nucléaires, la substance entretient la réaction en chaîne pour une fission nucléaire. Seule la combustion nucléaire représente la réaction chimique doxido-réduction, la combustion des matières radioactives est provoquée par la réaction nucléaire c’est-à-dire, la fission de noyaux atomiques.

Les matières fissiles servent dans de nombreux services comme la propulsion nucléaire de navires militaires tels que les porte-avions, sous-marin nucléaire. Le combustible nucléaire fait fonctionner un réacteur à eau pressurisée.

Le cycle de combustible nucléaire comporte plusieurs étapes : l’amont du cycle inclut l’extraction minière de l’uranium à naturel, conversion, enrichissement et fabrication du combustible. L’aval du cycle inclut l’entreposage intermédiaire du combustible irradié, traitement du produit, entreposage de déchets radioactifs et combustibles irradiés. Le 3e cycle consiste à transporter le combustible nucléaire et matière radioactive.

À parcourir aussi : La fission et la fusion nucléaire

Spécificité du combustible nucléaire uranium

L’uranium 233, 235 et le plutonium 239 et 241 représentent les principaux atomes fissiles. Il n’y a que l’uranium 235 qui se trouve à l’état naturel, cette substance est le plus souvent utilisée comme combustible dans les centrales nucléaires. L’uranium dans les réacteurs des centrales nucléaires est un combustible puisqu’il dégage de la chaleur par fission.

Le combustible nucléaire uranium naturel présenté sous forme de minéraux est un mélange d’uranium 238 en importante concentration et uranium 235 sous forme de traces. Malgré cette faible présence d’uranium 235, c’est ce combustible nucléaire qui subit la fission nucléaire nécessaire à la production d’énergie des centrales. La combustion de l’uranium est si puissante qu’une pastille de 7 grammes peut libérer autant d’énergie qu’une tonne de charbon, considéré une source d’énergie conventionnelle pour longtemps (Cliquez ici). Précisons qu’un réacteur nucléaire possède plusieurs millions de pastilles.

Pour plus d'informations : La gestion des déchets nucléaires

Qu’est-ce que le plutonium et le tritium

Le plutonium est également un combustible nucléaire contenant des matières fissiles. Il s’agit d’un métal transuranien de symbole chimique Pu et de numéro atomique 94. Ce produit essentiel dans le cœur des réacteurs nucléaires est très dense, radioactif et toxique. Le tritium est un des isotopes de l’hydrogène composé d’un proton et de neutrons. Bien qu’il soit rare à l’état naturel, il est émis dans l’environnement par l’industrie nucléaire.

Plan du site